Apprenez la gestion de votre argent

Témoignage d’un enseignant

 

L’année scolaire 2017-2018 marque au Québec l’arrivée d’un cours d’éducation financière offert aux jeunes de cinquième secondaire. Absentes du curriculum éducatif depuis environ une décennie, des notions relatives au phénomène de la consommation, aux finances personnelles, ainsi qu’au monde du travail devront à nouveau être apprises aux élèves.

 

Enseignant d’un cours maison d’économie au secondaire depuis plusieurs années, j’ai intégré les cours de l’Académie du Trésor presque depuis ses débuts. Ainsi, en cette année d’implantation du cours d’éducation financière, les notions de théorie économique, comme l’offre et la demande, mais aussi les concepts propres à la gestion financière, comme le budget, le crédit, l’épargne et l’investissement sont abordés avec les élèves, ce que prônait déjà l’Académie par le biais de ses formations.

 

Avec les années, après avoir offert plusieurs cours scolaires et parascolaires en finances personnelles, j’ai pu constater que la volonté des jeunes est forte quant l’apprentissage des notions relatives à la gestion de l’argent; ils sont très curieux sur le sujet et ont beaucoup de questions auxquelles ils n’ont pas encore trouvé de réponse.

 

En enseignant les notions d’économie avec mes nouveaux élèves de cinquième secondaire cette année, je vois ce même intérêt.  Comment fonctionnent les banques?  Qu’est-ce qu’une action?  Pourquoi me verse-t-on un si petit taux d’intérêt dans mon compte chèque?  Comment devenir un bon investisseur?  Devrais-je avoir une carte de crédit? Voilà quelques-unes des questions qui orientent la majorité des cours et auxquelles le nouveau cours d’éducation financière permet de répondre.

 

Personnellement, je crois que le programme mis en place par le ministère constitue un pas dans la bonne direction, mais qu’il demeure incomplet.  En effet, tel que le propose l’Académie du Trésor par ses formations, il y a lieu de développer les enseignements du domaine de l’investissement.  Bien sûr, il importe de traiter les enjeux de budget, de crédit et d’épargne, mais couvrir les types de placement et leur lien avec le cycle économique se veut tout aussi nécessaire, ce que le programme ne propose pas. Dans ce sens, des pistes d’amélioration sont à souhaiter pour les prochaines années.

 

Toutefois, d’ici là, je suggère aux nouveaux enseignants du cours d’éducation financière de tenter l’essai du matériel de l’Académie du Trésor en complément du programme actuel. Ayant testé plus d’une dizaine de formations gratuites offertes par différents organismes, je peux témoigner que celles de l’Académie auront pour effet d’enrichir les cours d’éducation financière et permettront aux élèves d’avoir accès à des notions qui les aideront à comprendre significativement mieux le domaine des finances personnelles.

 

Jean-François Moore

Enseignant

Le Salésien, Sherbrooke

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone